Vendredi 9 mai 2008 – Déjà une semaine de boulot !

l
09/05/2008 - Pays : Australie - Imprimer ce message Syndication :

Voilà ! Cela fait maintenant une semaine que j’ai commencé à travailler, et cela fait plus d’un mois que j‘ai débarqué en Australie. Je ne peux m’empêcher de me dire que je suis en train de faire la même chose qu’à Paris… retomber dans la même routine à travailler tous les jours, en ne profitant seulement des week-ends pour me reposer. Mais le boulot est heureusement vraiment intéressant, et c’est excitant de découvrir la vie professionnelle australienne, tout en bossant dans le même domaine qu’en France. Je reconnais les mêmes techniques de calcul (la science est un langage universel), les mêmes équipements techniques et des outils de travails très similaires aux nôtres. Finalement je me rends compte que les interrogations techniques et les enjeux dans les rapports professionnels sont identiques ! Les architectes veulent que la technique soit invisible, les clients imposent des délais intenables et ne savent jamais ce qu’ils veulent !  

De mon coté je travaille toujours par ci par là pour aider les ingénieurs sur différends projets, dont une tour de 29 étage en plein cœur de Sydney. Au design très osé, ce bâtiment a été dessiné par le même architecte qui à imaginé le Centre George Pompidou à Paris. On retrouve d’ailleurs sur cette tour une structure porteuse métallique extérieure qui est peinte en…rouge et bleu vifs !

En parallèle, je suis peu à peu intégré à l’équipe qui travaille sur l’aéroport de Brisbane. J’ai participé à la revue du projet en climatisation. C’était une présentation du dossier en interne où chacun pouvait donner son avis et ses commentaires sur les choix techniques effectués, tout en apportant son expérience. Le projet consiste en l’agrandissement du terminal domestique de l’aéroport. Le client, Brisbane Airport Corporation, envisage de devenir le plus grand aéroport d’Australie, en bénéficiant de sa position de destination de vacances favorite des Australiens. Le plan d’agrandissement s’étend sur 30 ans. Pour 2010, la construction d’un nouveau terminal d’enregistrement permettra d’augmenter la capacité d’accueil des passagers pour les vols internes. Les terminaux d’embarquement seront également agrandis pour pouvoir accueillir plus d’avion. Parallèlement, un parking de 5 000 places, un ensemble hôtelier et des bureaux seront construits autour. Bien sûr, pour alimenter tous ces bâtiments en électricité, eau chaude et eau glacée, une centrale de production centralisée sera construite. C’est sur cette dernière partie que je serai affecté.

Le projet, qui comprend également tous les autres lots, génie civil, électricité, fluides spéciaux, plomberie, système de sécurité et de contrôle d’accès, réseaux de communications, système incendie, auquel il faut ajouter les relations apparemment difficiles avec le client et l’architecte, est si vaste et compliqué que personne ne sait trop par quel bout le prendre et comment coordonner tout ce beau monde.  Cela fait deux ans que l’équipe de climatisation travaille sur ce projet, et j’ai été recruté pour soulager l’équipe. J’ai parlé avec Olivier, l’un des deux français qui travaille dans l’équipe, et il m’a expliqué que l’énorme charge de travaille pendant ces deux dernières années avaient été éprouvante pour tout le monde. J’espère pouvoir les aider du mieux que je peux pendant ma présence chez Arup.

Sinon j’ai pu en savoir un peu plus sur les conditions de travail des employés de chez Arup. Les gens ne travaillent officiellement pas plus de 37,5 heures par semaine. Mais bien sur, comme en France, les cadres ne comptent pas leurs heures. Il est apparemment fréquent de faire des heures supplémentaires et même de travailler le week-end… mais il semble assez difficile de se faire rémunérer ces extras. C’est une question de négociation avec le boss du service.

Chaque employé à le droit à 4 semaines de congé, et peut « acheter » une cinquième (ce qui donne droit à des avantage fiscaux). Il est aussi possible de prendre une à deux semaines de vacances en avance sur l’année suivante. Ce qui est intéressant pour les gens qui habitent en Europe et qui ne rentrent que tous les deux ans. Pour ma part, je vais attendre quelques semaines avant de parler à mon boss pour prendre mon mois d’août.

Coté anglais je sens que je progresse. J’ai déjà accumulé un bon nombre de mots de vocabulaire technique, et j’ai pu suivre la quasi-totalité des discussions techniques lors de la présentation. Reste à améliorer mon expression pour pouvoir partager mes points de vue et poser des questions. Mais je sens que ca va venir... c’est juste une question de temps.

Je suis toujours à mon hôtel, j’hésite entre changer et prendre une collocation, ou bien rester parmi les gens du backpack avec qui je m’entends bien. Anéliz arrive le 3 juillet à Sydney, il faudra de toute façon que je nous trouve une chambre, soit en colocation, soit à l’auberge. Je vais me remettre à chercher sur internet parmi les annonces en espérant trouver une chambre double dans une colloc pas trop cher et bien située, où je pourrai m’installer en attendant ma copine. C’est tellement incroyable qu’elle puisse venir passer deux mois avec moi, et j’ai tellement hâte qu’elle arrive ! Ca va me faire un bien fou de la revoir. Encore deux mois à attendre... Pour l’instant je me dis que je commence par le moins drôle… il faut que je bosse pour me faire de confortables économies, puis je profiterai de mes vacances en août avec Aneliz, et ensuite je pourrai visiter toute l’Australie. C’est effectivement un peu frustrant de voir tous le monde partir pour faire la East Coast ou revenir de leur voyage des images plein la tête, alors que moi je n’ai rien vu de plus que le centre ville de Sydney. Mais bon, mon tour viendra, et j’en profiterai encore mieux sans le souci de l’argent.

Ce week-end je me suis reposé, j’ai fait quelques achats pour manger et j’ai été faire un petit footing le long de la baie avant de rejoindre les autres au Botanic Garden pour une partie de rugby. La semaine prochaine, je pense aller trainer du coté d’un port de plaisance que j’ai repéré pas très loin d’où je suis. Histoire de faire quelques rencontres avec les plaisanciers et voir s’il n’y a pas moyen de m’embarquer avec un équipage pour une après midi de voile dans la baie. J’ai fait une machine et j’ai un peu discuté avec la nouvelle arrivée dans la chambre, une londonienne qui termine son trip en Oz et qui a l’air sympa.

Voilà où j’en suis aujourd’hui, pas beaucoup de nouveauté à part au boulot. Je vous ferai un post sur la télé australienne. Car comme on dit, la télévision est le reflet de la société. Je peux vous dire que déjà en France j’avais du mal à regarder la télé à cause de la publicité et des émissions de divertissement assez déplorable…et bien ici c’est encore pire !!!

J’en profite pour fêter un très bon et joyeux anniversaire à mon Papa et mon frangin Guillaume !! Je ne vous demanderai pas de me garder une part de gâteau, mais je pense bien à vous et buvez un verre de champagne à ma santé !

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par TMR
le 13/05/2008 à 23:56:43
Salut damien,
Je suis toujours aussi attentif à ton aventure bien que j'ai pris un peu de retard.
Je viens de passé une petite heure à lire ton quotidien et je suis ravi de constater que tout se passe bien pour toi.
Je ne te cache pas que le régime alimentaire ne me conviendrais pas plus de deux jours,mais je pense que ta volonté est fondée sur d'autres attraits.
Je te souhaite avec un peu de retard un bon anniversaire.
Continu ton récit il est tellement vivant;
Tchao man
Par PAPA MAMAN
le 18/05/2008 à 11:41:37
T'inquiète pas Damien on te garde du champagne au frais avec du bon saucisson et du jambon cru!
Gros bisous

Laisser un commentaire

Damien JOLLY

Note: 4,1/5 - 35 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)