Un mois et demi... tout parait normal, en apparence...

l
17/02/2008 - Pays : - Imprimer ce message Syndication :

Le départ approche, plus qu’un mois et demi environ… difficile de se rendre compte que le voyage est si proche, surtout que finalement le quotidien continue son train train habituel, comme si ne rien n’était.

 

 

 

Au boulot, je n’ai pas baissé le rythme, et je dois terminer un dernier dossier de consultation et transmettre mes projets en cours à mes collègues qui reprendront le flambeau après mon départ. Je travaillerai donc à fond jusqu’à la fin. Aujourd’hui les clients et les personnes extérieures ne savent pas encore que je quitterai la société dans un mois. Le plus difficile est de rester concentré et motivé sur mes chantiers tout en sachant que je n’en verrai pas la fin. C’est surtout très frustrant pour les projets intéressants que je suis depuis longtemps.

 

 

 

Sous la grisaille parisienne de l’hiver, toujours les embouteillages sur le périphérique, la queue pour faire les courses, le monde qui grouille dans les couloirs du métro… Mon appartement n’est pas encore entré dans la phase « rangement pour le déménagement ». Tout, en apparence, est donc normal, et pourtant les choses se précisent :

 

 

 

Coté organisation pour le déménagement, qui aura lieu le 22 mars, ma marraine (que je remercie beaucoup) m’a gentiment proposé de me faire profiter de la location d’une camionnette via son CE. Le problème c’est qu’il est assez petit, à peine 10 m3. Par contre coté budget c’est imbattable : 20 € la journée ! Je vais donc prier pour que tout mon bazard rentre dans la camionnette...

 

 

 

La semaine dernière, j’ai revu une partie de mes camarades de promo lors d’une soirée que j’ai organisé avec Magali. On était une dizaine pour une soirée resto et boite de nuit. Ca m’a fait vraiment plaisir de revoir Laurence, Guillaume, Ponpon et les autres… Pour la plupart d’entre eux je ne les reverrai pas de si tôt. Pour mes amis plus proches, je les ai tous invités pour une dernière soirée le 15 mars, la semaine avant mon déménagement. Coté famille je ferai le tour de mes oncles, tantes, cousins cousines et grands parents la semaine avant mon départ.

 

 

 

Mes parents m’ont annoncé hier qu’ils ne pourront pas venir me voir en Australie. Ils ont regardé différentes solutions pour venir me rejoindre en juillet – août, avec mon petit frère Victor. On avait penser louer un camping car pour économiser sur le logement, mais devant le prix du billet d’avion, qui monte à 1 700 € en été, plus les frais sur place, ils ont finalement du renoncer. Je ne leur en veux pas, c’est déjà très gentil d’avoir voulu me rejoindre pendant un mois ! Ils partiront en vacances en Corse à la place et l’été d’après, nous partirons tous en famille à l’île Maurice. Pas mal non plus !!

 

 

 

J’ai acheté ma carte de réduction pour les auberges de jeunesses affiliées à la FUAJ (Fédération Unie des Auberges de Jeunesses). Ca permet d’économiser 2 à 3 A$ par nuit, ce n’est pas négligeable !

 

 

 

Cette semaine, il faut que j’aille faire les démarches auprès de la préfecture de Nanterre pour obtenir mon permis de conduire international, ça tombe bien c’est tout près de mon boulot !

 

 

 

Ma copine m’a annoncé il y a quelques jours qu’elle était prête à venir me voir pendant le mois d’août à une seule condition : que je puisse la loger pendant sa venue. Elle peut se permettre de payer le billet d’avion en travaillant tout le mois de juillet, mais pas pour le logement. Sa décision m’a fait énormément plaisir ! Du coup je suis en train de me renseigner activement pour acheter un van là bas, ce qui me permettrait de la loger. Ahh !! Je m’imagine déjà dans mon van Wolksvagen avec ma chérie sur les routes d’Australie, s’arrêtant sur chaque plage qui nous plait !

 

 

 

Coté équipement je note au fur et à mesure que cela me vient les choses que je dois impérativement apporter, mais je n’ai pas encore établit de liste définitive. Dur dilemme de choisir avec quoi partir pour si loin et si longtemps… A suivre.

 

 

 

J’aimerai m’acheter un ordinateur portable pour écrire là bas, et transférer mes photos depuis mon appareil. Et également pour pourvoir se connecter à Internet en Wi-Fi depuis les coins équipés de borne et envoyer des e-mail. J’aimerai aussi prendre un appareil photo numérique compact, car le mien, un reflex numérique Canon EOS 350D, est bien trop encombrant et fragile pour un backpacker ! Je farfouille sur le net pour trouver la bonne occaz.

 

 

 

Voilà où j’en suis aujourd’hui.

 

 

 

A bientôt.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :

Damien JOLLY

Note: 4,1/5 - 35 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)