Jeudi 1er mai 2008 – Mon premier jour chez ARUP

l
01/05/2008 - Pays : Australie - Imprimer ce message Syndication :

Vous vous doutez bien que je n’ai pas très bien dormi la nuit dernière… Je ne parvenais pas à trouver le sommeil et alors qu’enfin je pensais à autre chose que d’appréhender le lendemain un crétin d’anglais bourré est venu frapper à la porte en plein milieu de la nuit pour taxer une cigarette ! J’ai fini par m’endormir et je me suis réveillé le lendemain matin une minute avant que mon réveil ne sonne !! Il était 7h30, Glenn était le seul qui était déjà parti au boulot. Les quatre autres dormaient encore à point fermé lorsque je suis parti au boulot, après une bonne douche rafraichissante et un petit déjeuner rapide. Ma tenue en chemise blanche, pantalon noir et chaussure de ville faisait un peu tache au milieu des quelques routards lève tôt de l’hôtel, mais lorsque j’avais rejoins le métro, je m’étais mêlé à la foule de travailleurs bien habillés. En 30 minutes j’étais arrivé au 210 Kent street, au pied de la grande tour que je n’avais pas eu de mal à retrouver. Il était 8h45, j’avais 15 min d’avance, le temps d’avoir la bonne surprise de recevoir un joli texto d’encouragement de la part de ma copine ! Ca m’a donné le moral pour rentrer dans le hall et monter jusqu’au 10ème étage. J’avais rendez vous avec une certaine Lisa Hardin qui m’a présenter à l’équipe d’ingénieur, dont j’ai oublié instantanément le nom en leur serrant la main. J’ai été bien accueilli, mais je n’ai pas eu vraiment le temps de discuter avec eux. J’ai été installé dans le bureau d’un employé qui était parti en vacances, sans trop savoir quand il reviendrait. Les bureaux sont de type open-space, et occupent tout le plateau, avec toujours une vue magnifique sur Sydney. Seules quelques salles de réunion vitrées sont aménagées au centre de plateau. A l’entrée, près de la réception, il y a une grande cuisine moderne où on peut se servir un café ou un thé et se faire à manger, mais ca ne vaut tout de même pas la cuisine rétro en orange fluo qu’on avait à GESYS !! Et ils n’ont pas de jacuzzi ici !!

En 10 minutes, j’avais mon PC d’entièrement paramétré, mon adresse mail de créée et une première tache à réaliser ! Un ingénieur m’avait déjà préparé un petit boulot. Il s’agissait d’optimiser l’agencement des gaines et des tuyauteries dans une gaine technique. Le projet est une tour de 16 étages sur Built street, à Sydney. Je me suis donc mis à mes crayons et j’ai esquissé plusieurs solutions en respectant les contraintes que m’avait imposées l’ingénieur. Bon, pour les climateux qui lisent mon blog, les plateaux de bureaux sont traités par des poutres froides statiques avec soufflage d’air neuf gainé et reprise en vrac, plus une multitude d’autres gaines pour de futures extensions du preneur. L’un des étages est utilisé comme étage technique d’où partent les gaines qui distribuent le bâtiment. Je m’arrête là ! Bon, en tout cas ça m’a faisait assez bizarre de retrouver les plans, les coupes et les détails techniques, et surtout de devoir déchiffrer les légendes en anglais. Je suis parvenu à deviner quelques mots, mais j’ai du demander des précisions à mon voisin qui m’a gentiment expliqué à l’aide d’un dessin, qui est le langage international le plus pratique quand même ! A la fin de la matinée, j’étais en plein travail sur mes calques quand Peter Petiffer, le manager du service, est venu me voir quelques minutes. C’était pour m’expliquer je que travaillerai un peu sur autre chose avant de commencer de bosser dans l’équipe de l’aéroport de Brisbane. Je me suis dis qu’il voulait peut être m’évaluer avant. Il m’a aussi annoncé qu’une réunion allait se tenir le midi, une sorte de présentation des résultats de l’entreprise de l’année précédente par le boss général de la section ARUP Australie-Asie. Il a précisé que je devrais me présenter devant tout le monde, avec les deux derniers arrivés !! Aie !

Au lieu d’aller manger un morceau avec mes collègues, mes collègues et moi sommes donc montés à l’étage 10, avec une trentaine de personne pour assister au meeting. Là, quelques maigres sandwiches nous étaient proposés accompagné d’un verre de jus d’orange. Apparemment ca ne gênait personne d’assister un meeting en mangeant des sandwiches au lieu de se retrouver pour un gueuleton en ville. Puis je me suis dis que peut être qu’ils ne mangent rien ou quasiment pas le midi !  Vu que la plupart sont anglais ! Bref, le moment de me présenter est vite venu, trop vite à mon gout… Après avoir écouté se présenter les deux nouveaux, un new yorkais et un australien, qui ont eu le gout de faire rire l’assemblée avec quelques blagues subtiles dans un anglais parfait, Peter m’a aimablement invité à me présenter… Je me suis levé, je me suis présenté puis j’ai expliqué d’où je venais et ce que je faisais en France. Jusque là c‘était simple. Puis Peter m’a demandé si j’avais un hobbie. J’ai répondu que j’aimais faire de la voile. A ce moment tout le monde s’est mis à rire alors que je n’avais nullement l’intention de faire une blague. Je n’ai pas bien compris pourquoi…mais ca n’avait pas l’air méchant. Ensuite j’ai passé trois heures à écouter le discours du boss qui présentait les résultats financiers plutôt bons, le nouveau programme de formation en ligne sur l’intranet et la nécessité de développer le « sustainable building », l’équivalent de notre label HQE. Ensuite, il nous a parler des nouveaux projets et ceux en cours. Parmi eux il y a vraiment des projets de malades ! Il y avait un ensemble olympique géant à Singapour, un quartier d’affaire entier à Londres, une ile remplie de gratte ciels à Dubaï, le nouveau terminal de Pékin, l’aéroport de Brisbane, et une multitude de buildings ultra futuristes un peu partout dans le monde !! Largement de quoi s’amuser !

L’après midi je suis retourné travailler à mon bureau et j’ai présenté mon travail à l’ingénieur, que j’ai parfois un peu de mal à comprendre. Il était plutôt satisfait de mon travail car j’avais fini par aboutir à une solution satisfaisante, toutes les gaines rentraient dans la trémie même si c’était un peu serré !!

Je suis parti à 17h45, alors que la plupart des gens étaient partis. Ma première journée na pas été si compliquée que ca. Je comprends presque tout le monde et les techniques sont globalement les mêmes qu’en France. Reste à améliorer mon anglais technique et essayer de parler plus à mes collègues pour faire plus ample connaissance. Je suis plutôt content de cette première journée, même si je suis parfaitement conscient qu’il faut que je progresse très vite pour faire mes preuves en anglais et tenir une discussion technique en anglais !

Je suis sorti de la tour alors que dehors il pleuvait. J’ai raconté ma première journée de boulot à Anéliz au téléphone, puis je suis allé faire la boutique à la recherche d’un pantalon. Car en effet mes collègues étaient tous en pantalons, c’est une entreprise anglaise, donc classe oblige ! J’ai rien trouvé qui m’allait dans les magasins donc je suis rentré au Backpack pour raconter ma journée à mes amis. Voilà, demain je remets ca puis c’est le week-end. Si tous se passe bien je recevrais ma première paye vendredi de la semaine prochaine. Ca va faire du bien à mon petit compte…

Tiens! Aujourd'hui ca ait un mois pile que je suis parti, qu'est ce que le temps passe vite quand on voyage...

Note: 3/5 - 2 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par les jolly
le 01/05/2008 à 18:37:17
Quel baptême pour un premier jour!Tu as tout de suite été plongé dans le bain! Quand tu auras compris pourquoi tu les as fait rire tu nous expliqueras. Tu n'as plus qu'à te procurer un dico des termes techniques de climatisation(çà existe?)et tout ira bien.bises

Laisser un commentaire

Damien JOLLY

Note: 4,1/5 - 35 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)